À propos

Comment je suis arrivée au coaching pour professionnels

« Touteuuuuh ma vie j’ai rêvé d’êtreuuuh »

Il est rare de commencer sa carrière professionnelle par le métier auquel on rêve depuis tout petit. Si c’était le cas je serais … hôtesse de l’air ! Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais quel parcours semé d’embûches pour y arriver ! Un BTS tourisme, un séjour à Londres en tant que jeune fille au pair, un retour en France, un job en restauration, en hôtellerie, en restauration, puis, les difficultés d’Air France que l’on connait . Mon rêve devenait un cauchemar quand soudain apparut une opportunité.

Je suis rentrée dans un grand groupe national, spécialiste en engineering du bâtiment, KORUS pour ne pas le citer, dans lequel j’ai pu exercer dans un large panel de métiers (un poste au service qualité, comptabilité, commercial, juridique …). Le secteur me plaisait, mais j’avais envie de me rapprocher de plus près de la partie « travaux ». C’est au bout de deux ans que je suis partie chez un concurrent, histoire de me former dans l’assistanat technique. En gros, c’était du suivi de chantier, tous corps d’états dans le second oeuvre, sur la partie administrative et financière. Puis il se présente une nouvelle opportunité, et ce sont des boutiques de luxe, de marques internationales, que j’accompagne pour qu’elles s’implantent en France. Enfin mon anglais me sert, et j’ai la tête dans le guidon. Les conférences téléphoniques avec le Directeur technique à Washington, la Directrice Commerciale à Berlin et la Responsable de la boutique à Marseille se succèdent en même temps que cette histoire de renouveler touuuuuuuutes les fleurs du siège, à Paris, parce que vous comprenez, le diable qui s’habille en Prada a prévu une visite surprise demain matin, pour inspecter les bureaux.

Un an après c’est le licenciement économique. Je décide de faire un break et repars dans la restauration. Puis, grâce à Linkedin, je rentre dans l’entreprise avec laquelle je serai pour la dernière fois salariée. On me propose un poste de chef de projet que je refuse. Je ressens qu’il serait plus sage de commencer par un poste d’assistante commerciale. Je dois d’abord faire connaissance avec cette entreprise et son mode de fonctionnement. Ma place n’est plus dans le « technique ». Oh combien je sus que je ne m’étais pas trompée, le jour où mon président me propose le poste de chargée de communication du groupe. C’est ici que j’ai eu la chance de travailler en étroite collaboration avec les ressources humaines, la direction commerciale ainsi que les services administratifs et techniques. J’étais littéralement au cœur des problématiques managériales et relationnelles. J’ai expérimenté la « gestion » de l’humain qui est le point crucial et la garantie de la qualité, ou des échecs, de toutes formes d’échanges (commercial, achat, recrutement, café le matin, repas de Noël …). C’est à ce point précis que j’ai su et eu la confirmation d’où était vraiment ma place : un aiguillage en carrières professionnelles. Je suis aujourd’hui un coach pour professionnels, performateur de compétences et facilitateur de travail en équipe.

« Toute expérience est bonne à prendre »

Mon parcours bien atypique, m’apporte une large connaissance du marché de l’emploi. Que cela soit du côté employeur, recruteur ou employé, dans différents secteurs, tels que l’industrie, la restauration, l’hôtellerie ou le bâtiment.

C’est cette force acquise par la pratique qui me permet de capter rapidement le contexte professionnel que vous m’exposerez lors de nos entretiens, et de cibler avec vous le poste qui vous correspond. Ensemble, nous allons faire briller vos valeurs, définir votre identité et optimiser vos compétences. Vous et moi établirons la parfaite combinaison de vous-même et vous vous dirigerez enfin vers VOTRE place.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close